Contenu | Menu | Recherche

"I have an army !" "We have a GRoG..."

Soupirant (Le)

.

Références

  • Gamme : Brigandyne
  • Sous-gamme : Brigandyne - 2e Edition
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : Auto-édition
  • Langue : français
  • Date de publication : juin 2024
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple ou rigide, de 70 pages en noir et blanc, au format A4.

Description

Le Soupirant propose un cadre de jeu dans la marche de Valcourt, dont les terres comportent beaucoup de châteaux, héritage de la guerre contre les Doragnols. C’est aussi une terre prospère dont la cité éponyme et principale dispose d’un cadre de vie agréable et tranquille. Les personnages vont y être confrontés à une vengeance qui prend racine dans un passé trouble aux secrets inavouables. Cette campagne est prévue pour 3 à 4 joueurs débutants et dont les personnages sont issus du peuple, tels, par exemple, de petits courtisans, artisans, ou encore érudits.

L’ouvrage est découpé en trois parties, chacune s’ouvrant sur une double-page de titre illustrée. Après une page de garde et crédits, et une autre pour le sommaire, une troisième abrite une Note d’intention qui présente le supplément et comment le faire jouer.

Introduction (8 pages) présente d’abord la campagne et ses trois actes, suivie d’une Chronologie (2 pages) passée et à venir des événements de la campagne. Suivent les recommandations sur la gestion des personnages prétirés (peuples, carrières, équipement…) et des propositions sur les origines de ces derniers et de leur groupe.

Valcourt (6 pages) est une ville franche, dirigée par un Conseil lui-même présidé par le Grand communal, et dans laquelle la vie y est plutôt paisible. La cité est décrite avec son organisation politique, ses personnalités, ses différents aspects (rumeurs, milice, fêtes…), ses lieux notables (palais, cathédrale…) et que complète un plan légendé sur la dernière page de ce chapitre.

Puis, Aventures (44 pages) contient trois actes  — avec chacun un scénario — qui vont composer la campagne :

  • Acte I – La maladie (14 pages) débute alors qu’une amie chère des personnages est malade et qu’ils doivent en trouver le remède. Leurs recherches vont les conduire à trouver d’autres victimes et à interagir de façon difficile avec un chevalier qui est, lui aussi, concerné par ce mal.
  • Acte II – Le rosier (14 pages). Le temps presse et va amener les personnages sur la piste de l’empoisonneur et à éviter eux-mêmes de subir une malédiction "de taille" en faisant passage en terre des Petites-gens.
  • Acte III – La traque (14 pages) voit les personnages identifier le criminel, sauver les victimes et capturer leur adversaire, qui bénéficie de l’appui d’un démon. Tout cela termine alors une course contre-la-montre qui sera loin d’être gagnée.

Annexes (9 pages) propose cinq personnages pré-tirés adaptés à la campagne, ainsi qu’un calendrier pour suivre la campagne.

À noter que certaines illustrations de ce supplément sont issues de banques d’images libres de droits ou du domaine public.

Cette fiche a été rédigée le 3 juillet 2024.  Dernière mise à jour le 20 juillet 2024.

Critiques

Guillaume hatt  

Une impression à la demande de qualité, bien réalisée avec une maquette agréable et efficace. Le livre est structuré de la même manière que les précédents avec lettre d'intention, synopsis et conseils au Meneur. Cest bien fait et lisible.

Concernant la campagne elle-même, j'aime la proposition d'incarner des personnages standards, "comme vous et moi", cela imposera aux joueurs une façon particulière de jouer, ils risquent d'ailleurs de perdre rapidement des points de Destin s'ils ne s'adaptent pas rapidement ! L'histoire est bien pensée, avec une bonne cohérence et une très bonne influence des histoires médiévales de cours et successions et avanies des puissants. Mais les PJs ne le savent pas et vont découvrir tout cela au fur et à mesure, distillé habilement au cours de leurs investigations. Le méchant de l'histoire, qui est le résultat de trahisons et de malversations, est assez puissant et a bien réfléchi à sa vengeance, il l'a nourrie et entretenue, aidé par des démons. Bien incarné par le Meneur, il va être une belle opposition difficile à débusquer et capturer ! 

Par rapport aux autres scénarios (le Mal ardent en particulier) on ne sent pas trop les rails, bien qu'il y ait des étapes importantes. L'auteur cette fois-ci a la bonne idée de donner des exemples de partie test où les joueurs ont fait complètement différemment avec les conséquences et comment changer et adapter les évènements suivants. Très bien vu !  J'ai bien envie de la faire jouer !

Critique écrite en juillet 2024.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques