Contenu | Menu | Recherche

La société pardonne souvent au criminel, jamais elle ne pardonne au rêveur (O. Wilde)

Seigneurs d'En-Haut (Les)

.

Références

  • Gamme : Mournblade
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Supplément de contexte
  • Editeur : Département des Sombres Projets
  • Langue : français
  • Date de publication : octobre 2015
  • EAN/ISBN : 979-10-90160-12-5
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 108 pages à couverture rigide.

Description

La première page reprend sous un bandeau vertical l’illustration de la couverture et annonce qu’il s’agit du tome 1. La deuxième page est consacrée aux crédits et la troisième page au sommaire. L’ouvrage est découpé en trois livres. La quatrième page comporte une litanie intitulée Au commencement était Tanelorn.

Le Livre premier : le conflit éternel (18 pages) est composé de quatre chapitres. Le premier De la guerre détaille les principes du conflit opposant le Chaos et la Loi, le rôle de la Balance Cosmique et le Conflit Éternel dans les Jeunes Royaumes. Le second chapitre explique qui est le Champion Éternel. Il développe également ses incarnations les plus célèbres. Il explique également comment il est appelé à le devenir et comment on peut l’intégrer dans le jeu. Le troisième chapitre est l’opposé du second et décrit l’Ennemi Éternel. Le dernier intègre les règles pour permettre au PJ de progresser dans son camp ou même de changer de camp.

Le Livre deuxième : la Loi (46 pages) contient trois chapitres qui déroulent les principes, les cultes et détaillent quelques champions. Les principes sont une succession d’explication de ce qu’est la Loi : ordre, prévoyance, science, morale, droiture, clarté, simplicité, perfection et puissance. Les cultes en décrivent cinq : les Arpenteurs du cosmos, les Législateurs, les Chevaliers Parfaits, l’Ordre des Faiseurs et les Fous de Miggea. Ce chapitre indique comment faire partie d’un culte et donne la philosophie, l’influence et l’organisation, les rites et les secrets ainsi quelques PNJ importants. Chaque culte finit par une fiche « jouer un … » qui donne les bonus, dons, tendances et faveurs associés. Les champions donnés en exemple sont au nombre de six.

Le Livre troisième : le Chaos (39 pages) est le pendant du chapitre sur la Loi. Il débute par les Hypothèses et est suivi par les cultes et se termine par l’exemple de quelques champions. Les hypothèses sont que le Chaos est vie, est liberté mais est-il prison ? Les Cultes sont au nombre de quatre : l’Araignée aux Coussin d’Or, la Mère de Toutes les Guerres, les Extravagants Troubadours de la Déraison et les Cyrel’Ites. Quatre champions sont donnés en exemple.

Le livre se termine sur une dernière page reprenant le Sonnet du chevalier gisant.

Cette fiche a été rédigée le 15 novembre 2015.  Dernière mise à jour le 7 février 2020.

Critiques

FabriceB  

J'avais peur. Peur de lire un supplément énumérant des Seigneurs du Chaos et de la Loi, avec à peu près le même contenu de plusieurs avant lui. Mais d'un autre côté, les promesses affichées par le traitement des Jeunes Royaumes dans le livre de base m'incitaient à espérer du nouveau.

Et bien autant dire que ce supplément est une franche réussite en ce qui me concerne. Passées les 20 premières pages sur le Conflit Eternel, qui m'ont laissées de marbre, c'est du tout bon. Et même encore plus.

Les auteurs ont en effet choisi de présenter la Loi et le Chaos par le biais de différents cultes associés et de Champions. C'est très malin, car en fait cette façon de faire offre un maximum de jouabilité.

En fait, le titre du supplément est trompeur, car il n'est pas vraiment question des Seigneurs d'En-Haut, mais de leurs sbires dans les Jeunes Royaumes : et on y croise une ribambelle de personnages hauts en couleurs, marqués par leur passé et qui sont destinés à venir interagir directement avec les PJs. Certains personnages sont remarquable d'inventivité (Klavel, le chaman du Chaos, par exemple), et à la lecture du supplément il se dessine une vision des Jeunes Royaumes très cohérente, adoptée du point de vue des enjeux de la lutte en Loi et Chaos. Clairement, le choix des auteurs est d'aborder le Conflit Eternel par l'angle de l'être humain éveillé, ni complètement marionnette, ni complètement autonome : le combat se mène collectivement (les cultes et organisations, les Phalanges, les Hordes sont au centre du jeu), et il sera âpre.

Les cultes et organisations présentées, aussi bien pour la Loi que pour le Chaos, sont passionnantes à lire et fournissent instantanément de la matière pour être incorporées en jeu. Des liens avec le contenu du livret "Seigneurs des Jeunes Royaumes" présent dans la boîte des outils du MJ sont régulièrement faits, tissant ainsi les fils d'un background riche et cohérent. Et tout est fourni pour alimenter techniquement le contenu descriptif : pour chaque Culte ou Organisation, une page complète détaille comment en jouer un membre, donnant ainsi accès à de nouveaux Dons et tendances. Qui n'aurait pas envie de devenir un Extravagant Troubadour de la Déraison, franchement?

Une totale réussite, ambitieuse et de qualité!

Critique écrite en septembre 2020.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques